Chers amis,

Nous avons quitté Kaya et l’Oasis des enfants hier vendredi après avoir passé 3 jours pleins sur place avec l’idée de faire le point de la situation dans le cadre de réunions et d’échanges tant avec l’encadrement qu’avec les nounous. Théodore en déplacement avec des partenaires ayant pu, néanmoins, nous rejoindre “in fine” pour faire le bilan de ces journées.

Notre première et positive impression du 2 novembre s’est confirmée et doublement confirmée par les regards extérieurs :

– celui du juge des enfants du tribunal de Kaya, venu sur place lors de l’admission d’un enfant de 2 ans placé de façon temporaire dans le cadre de la protection de l’enfance, impressionné par la qualité de l’accueil réservé à la mère comme à l’enfant qui a permis une séparation sans violence et raisonnée, l’enfant ayant pu “accepter” cette séparation presque “en confiance”. L’autre regard, celui d’un partenaire français de l’Oasis qui ne reconnaissait pas la pouponnière tant tout y est changé. A notre retour en France, nous vous enverrons quelques photos qui illustrent bien cette métamorphose.

Il est vrai que bien des choses ont changé en moins de 2 ans. Hygiène et propreté bien sûr mais aussi dans la manière même d’être et de faire des nounous  avec les enfants. Avec également les premiers aménagements d’espaces sécurisés et adaptés aux différents âges favorisant leur autonomie et leur développement.

Voilà